Qui couvre la violation du secret de l’instruction ?

Publié le par L'equipe du blog

Depuis de nombreux mois les violations du secret de l’instruction dans l’affaire des rétrocommissions liées à la vente des frégates à Taïwan, affaire ramenée à l’enquête dite « Clearstream » sont répétées et manifestes. Nul ne s’élève pourtant pour les condamner et aucune enquête n’est diligentée afin de découvrir qui sont les auteurs de ces fuites. Les journaux qui violent ce secret de l’instruction ne craignent manifestement rien ni personne. Seraient-ils couverts, et si oui par qui et à quel dessein?

Nous attirons l’attention de nos amis blogueurs sur le fait que des blogueurs ont été, eux, poursuivis pour avoir simplement repris des éléments publiés dans des journaux. La justice de notre pays serait-elle devenue à double vitesse ? La question mériterait d’être sérieusement posée. Nous engageons donc tous les blogueurs à être vigilants et à ne pas relayer des éléments de l’enquête. Le commun des mortels dont fait partie le citoyen français ordinaire, n’est, lui, pas couvert! Nous devons tous en tenir compte.

Un jour peut-être, au sein même de notre système judiciaire, des voix s’élèveront enfin pour permettre de relever puis de remédier aux disfonctionnements de notre justice; car la justice française appartient au peuple de France et c’est en son nom qu’elle est rendue !

Source: L'équipe du blog

Commenter cet article

Paul 20/07/2007 16:07

Je me pose de plus en plus de questions, une justice à deux vitesses, une machine à détruire les hommes visionnaires comme Dominique de Villepin. Il faudra se battre!

Républicain 20/07/2007 11:39

C'est vrai, tout ceci est incroyable. Les interrogatoires ne sont pas terminés que l'on sait déjà ce qu'ont dit les personnes interrogées...