Jean-Pierre GRAND, François GOULARD, Hervé MARITON

Publié le par L'équipe du blog

"ingrédients d'une affaire Dreyfus", Jean-Pierre GRAND

Le député villepiniste Jean-Pierre Grand a estimé aujourd'hui qu'il y avait "tous les ingrédients d'une nouvelle affaire Dreyfus", dans le dossier Clearstream pour lequel Dominique de Villepin a été mis en examen .
Dominique de Villepin est victime "d'un acharnement médiatico-judiciaire", a déclaré M. Grand, pour qui l'ancien Premier ministre "n'a fait que son devoir de républicain et de ministre en cherchant probablement à connaître la vérité sur la vente des frégates à Taïwan".
Source: Le Figaro


FRANÇOIS GOULARD, député UMP, ancien ministre du gouvernement Villepin

Comment Dominique de Villepin vit-il ses poursuites judiciaires ?

François Goulard. Il prend cela très sereinement. En apparence, en tout cas, il fait bonne figure face à l'adversité.

sas_pageid='2358/16830'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_fdj sas_formatid=632; // Format : rectangle 300x250 sas_target=''; // Targeting SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);

Il répond aux convocations, il respecte la loi. La justice fait son travail. Dans un Etat de droit, un ancien Premier ministre c'est un citoyen qui est soumis aux lois. Il agit avec beaucoup de dignité et de réserve.

Pensez-vous qu'une mise en examen soit justifiée ?

Ma conviction, c'est que Dominique de Villepin a voulu y voir plus clair dans une affaire qui ne pouvait pas le laisser indifférent. Je connais bien l'homme, il a un sens élevé de l'Etat. Quand des informations lui sont communiquées, selon lesquelles il y aurait eu des malversations graves mettant en cause l'intérêt du pays, il essaye de mener des investigations. Il s'est trouvé ensuite que les listings avaient été trafiqués.

Pourquoi alors avoir agi dans le secret ?

Ce n'est pas une affaire banale, qu'on traite comme ça sur la place publique. Compte tenu du caractère éminemment confidentiel, et explosif de ces informations, sortir des normes ne me paraît pas étonnant, c'est même assez classique. Il fallait en savoir plus avant d'engager quoi que ce soit, et il ne pouvait le faire qu'avec des méthodes discrètes. Fermer les yeux ou refuser d'y croire n'aurait pas été acceptable.

Dans la classe politique, ses proches sont-ils toujours à ses côtés ?

Beaucoup de gens l'ont soutenu quand il était Premier ministre. Aujourd'hui, il s'est éloigné, il n'est plus présent. Il est allé beaucoup à l'étranger. Ceux qui étaient ses proches ne le voient pas, ou le voient beaucoup moins. Mais visiblement, il y a toujours des parlementaires qui ont de la considération et de l'amitié pour lui. C'est mon cas, et les événements récents n'y changent rien. Si ce n'est que je ne l'ai pas vu depuis les élections, même si je l'ai souvent au téléphone.

Selon vous, son retrait de la politique est-il définitif ?

On n'en sait strictement rien. Je ne le pense pas. On ne peut pas du tout exclure qu'il revienne un jour dans la vie politique. Pour l'instant, il a fait le choix de ne pas se présenter aux élections législatives. Mais il sera certainement présent par l'écriture, et ça compte.

Source: Le Parisien

Hervé MARITON: Villepin va désormais pouvoir mieux se défendre et entrer dans une "nouvelle phase"

La mise en examen de Dominique de Villepin dans le cadre de l'affaire Clearstream va permettre à l'ancien Premier ministre de mieux se défendre et à l'enquête d'entrer dans une "nouvelle phase", a déclaré le député UMP Hervé Mariton vendredi.

"On entre dans une nouvelle phase qui permettra à Dominique de Villepin de connaître le fond du dossier, de savoir exactement ce qu'on lui reproche", a estimé sur RMC l'élu de la Drôme, proche de M. de Villepin. "Plutôt que de commenter des papiers de presse, et souvent de commenter des commentaires, (...) on va venir aux faits directement", a-t-il ajouté.

Exprimant sa "sympathie" à l'égard d'un homme pour qui il a "beaucoup d'estime(...) comme homme politique et comme homme", Hervé Mariton a estimé que "sans le travail et les résultats de Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy n'aurait pas pu être élu président de la République".

Hervé Mariton a reconnu que les relations entre MM. Sarkozy et de Villepin n'étaient pas bonnes, "tout le monde s'en est rendu compte", mais "ça n'a pas empêché Dominique de Villepin, en responsabilité, de prendre position pour Nicolas Sarkozy, à l'élection présidentielle", a-t-il souligné.

"Est-ce que ces relations avaient atteint un degré de détérioration, le commentaire est libre là-dessus", a déclaré M. Mariton, avant de conclure qu'il fallait "différencier le fait politique et le fait judiciaire".

Source: AFP

Publié dans L'affaire Clearstream

Commenter cet article

DUROU 28/07/2007 22:24

Merci Monsieur le Premier Ministre pour votre talent, qui n'est pas que politique, et que beaucoup admirent. La seule chose que l'on a envie de vous dire, c'est qu'il faut que vos nerfs tiennent bon, car ls vont être soumis à rude épreuve... et les trahisons vont s'accummuler. Mais tenez bon, vous reviendrez !
LE CHAT PERCANT

Villepin Président 2017 27/07/2007 17:28

L'affaire Clarstream devient à partir d'aujourd'hui l'affaire Villepin . Une affaire qui risque de provoquer des tensions au delà de la Droite et de l'UMP mais également dans la société française . La vérité devra éclater au bout de cette affaire

mataty 27/07/2007 15:23

Merci Mr JP Grand - J'espére que vous ne resterez pas seul dans ce combat - Je voudrais vous aider Vous et DDV mais je ne vois pas comment faire à part essayer de réveiller les consciences autour de moi. Alors, j'enrage !!!

Nathalie 27/07/2007 13:42

Merci Mr Grand pour votre courage. J'espère que d'autres vont vous suivre.