Vidéo de DDV sur ITELE

Publié le par L'équipe du Blog

Chers amis nous vous placerons, dès demain, la vidéo ITELE de Dominique de Villepin dans notre espace Dailymotion. Nous attendons pour cela la rediffusion de demain 11H35 sur ITELE, car l'enregistrement que nous avons effectué aujourdhui a eu quelques soucis: petits problèmes de réception que nous avons réglé depuis.

Commenter cet article

mathilde 05/02/2008 12:25

Chère Samira,
Je commence par Daniel Cohn-Bendit qui ne me déplait pas...il est un bon député européen, actif, et beaucoup moins sectaire que les verts préhistoriques français.....et qui n'a pas totalement tors.
(Pour la petite histoire, il a été du temps des barricades, le petit ami de la mère de 2 amis de ma fille, devenue bobo, prof de fac, 5 enfants avec le même hommes, et les 2 garçons en questions sont devenus, un maréchal-ferrand au Luxembourg, et l'autre dans la BD en Belgique).....pas si mal des 68ards vomis par Sarko.
Joshka Fischer a été un excellent ministre des affaires étrangères (vert comme Cohn-Bendit) et a travaillé main dan la main avec D2V.... mon casting perso dans le cas d'un Joshka Fischer, Premier Ministre des Affaires Erangères Européennes, un Villepin, Premier Président de l'Europe élu...par le peuple européen !!!....mais il ne parle pas encore l'Allemand...je crois. Il sera indispensable de maîtriser à ces postes le Français, l'Anglais, l'Allemand....au moins, là, on est sûr que Sarko n'y sera jamais.
Ils se sont très bien épaulés, sont les fruits des pays fondateurs de l'Europe, et la première génération des enfants des soldats des deux camps ennemis réunifiés, 2 générations après....et avec un humanisme profond ancré en eux.

Avec ses livres, Dominique de Villepin est invité dans tous les talk show et tours de table politico-littéraires français, européens et internationaux. Ainsi se donne-t-il les moyens de se faire connaître sous toutes ses facettes, et surtout exprimer sa vision de la France, sa vision du monde, ....ses projets de paix au Moyen-Orient, en Afrique., d'un point de vue franco-européen.
Quant à Cécilia qui a été vue dans Fès avec son ex-compagnon ce week-end dont c'est le berceau familial, elle avait travaillé durant 20 ans pour et à la carrière de son politique de mari, et n'avait ce ce fait pas été rémunérée. D'autre part elle a un jeune garçon qui était probablement un enjeu.
Pour avoir la moitié de la vente de l'appartement, des placements, et une pension compensatoire, ajoutée à la pension pour l'enfant, elle a dû avaler de sacrées couleuvres.
Je pense que celui qui est devenu le président le lui doit au moins autant qu'à lui-même. Seulement l'homme politique s'est transformé en une chose qu'elle ne maitrisait plus, qui n'avait probablement plus rien à voir avec le Nicolas qu'elle avait aimé, qu'elle n'aimait plus.
Elle n'était pas faite pour les égarements.
Elle au moins a de la constance en amour !
Et une fois de plus, le locataire de l'Elysée a voulu lui volé la vedette avec son clone, en plus riche, plus jeune, autonome, et encore reproductrice !!!....alors que le 26 novembre circulaient encore des rumeurs...sur son prochain remariage avec une journaliste rutilante à Marrakech....alors qu'une autre jeune actrice au regard de chat émeraude, ayant été une récente "James Bond Girl" avouait avoir été invitée à l'accompagner à son voyage officiel aux USA, offre qu'elle a malheureusement dû déclinée pour cause de tournage.
Donc le scénario final aurait pû être pire : SARKO 1er avec une "James Bond Girl" de la moitié de son âge !!!
Il n'a même pas compris que sa précipitation
le décridibilisait.
Transformer l'Elysée en salle de mariage version "Las Vegas" est un égarement de plus.
Et comme ce type selon Cécilia n'aime que lui, il pouvait épouser n'importe quelle icone, et être heureux avec lui-même .
Cécilia seule sait qui est vraiment ce type-là.
Le fait qu'elle ne vote pas pour lui était déjà un signe. Son absence toute la journée de l'élection, un autre.
Le fait qu'elle refuse de se sacrifier sur l'hôtel de la politique, cette politique avec ce bonhomme, encore un autre !
Je crois qu'elle a véritablement su trouver les clés avec Khadafi pour ouvrir les geoles des infirmières. Un jour on le saura.
L'instrumentalisation de type militairo-nucléo-économique de Sarko, de son action a dû être le coup de grâce avec le décès de Jacques Martin.
Cela aura été un bras de fer dont elle est sortie indemne, et si demain elle peut continuer sa route avec un homme plus digne, elle ne l'aura pas volé !

Quant à un Dominique de Villepin qui reprend goût à la chose politique : oui, je commence à y croire...mais il manquerait d'espace dans une municipalité lambda...sauf une municipalité emblématique telle que Versailles....sauf qu'il fallait être domicilié au 1er janvier 2008 dans une municipalité, je crois !
....et le 17ème est celui de la Panaff qui va se faire croquer comme un "Mon Chéri" par Delanoë, et avec la bénédiction obligée de Sarko.

Bon que de plus en plus de Français découvrent un VILLEPIN aux accents gaulliens, avec une vision claire, empreinte d'humanité, il ne l'a pas volé, lui non plus !

A la place du locataire de l'Elysée, clone de "Jean Lefèvre" (seulement sur le plan physique, car le comédien était une crème), on l'échangerait illico !!!...même CHIRAC, on le regrette déjà !

Hier SARKO est allé jouer les sidérurgistes en Moselle en guise de voyage de noce...dixit sarko, promettant monts et merveilles, et ce matin, Bercy par la Ministre elle-même, a déjà rectifié le tir en disant qu'ils ne feraient rien d'autre que de chercher un repreneur !

J'ai toujours pensé que SARKO n'ira pas au-delà de la moitié de son premier mandat.
Il va jeter l'éponge quand il comprendra que les carottes sont cuites pour lui !
Sa rupture, il la fera tout seul....peut-être avec en amuse-bouche "un petit mai 2007", après la gueule de bois des municipales.

samira 05/02/2008 10:16

Cher Philippe les députés de l'UMP sont en phase avec vous. La ligne du Figaro a d'ailleurs totalement changé depuis à présent plus de deux semaines. Ils ont senti que le vent tournait. Aujourd'hui le Figaro titre: "La grogne des élus UMP
avant les municipales"
http://www.lefigaro.fr/politique/2008/02/05/01002-20080205ARTFIG00012-la-grogne-des-elus-ump-avant-les-municipales.php

A Mathilde, lisez plutôt ce qui suit:
"Pendant que Nicolas Sarkozy célébrait ses noces avec Carla Bruni, Cécilia Albeniz- Ciganer a quitté la France pour passer le week-end en compagnie de Richard Attias. L'ex-première dame a donc retrouvé l'homme pour qui elle avait quitté Nicolas Sarkozy enmai 2005. Presque aussi pressée que son ex-mari de tourner la page de leur divorce pour recommencer une nouvelle vie, Cécilia a prévu de semarier avec Richard Attias enmars, à New York. «La réponse de la bergère au berger», commente un ami du couple."
http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/02/04/01001-20080204ARTFIG00072-confidentiels-cecilia-aussi.php
En fait elle ne l'avait jamais quitté. Je vous l'avais dit qu'elle avait fait partie de la grande arnaque au peuple français. Y a t-il eu chantage avec la garde de son fils? Rien n'est à exclure.

Pour le Traité, c'est en avant on avance, on ne sait pas vers quoi mais on y va. Je suis en désaccord avec DDV sur ce point. Il s'est passé quelque chose de grave. On demande aux peuples européens d'adhérer au projet européen et on refuse de les y associer. C'est du "taisez-vous bande d'abrutis qui ne comprenez rien et avancez". Le Traité aggravera la crise entre l'Union et ses peuples et nous ne sommes pas prêts de caulmater les brèches. On ne traite pas les autres de mineurs incapables de réfléchir pour ensuite leur demander d'être adultes: ce n'est pas possible.

J'ai entendu Daniel Cohn Bendit ce matin sur France inter. Il disait que DDV n'est pas bon pour occuper le poste de secrétaire aux afaires étrangères de l'Union, car il est trop gaulliste, il porte trop la grandeur de la France. A ses yeux c'est Yoska Fischer qui est le meilleur. Vous voyez Mathilde même quand les choses peuvent paraitre évidente, cela n'est pas gagné. Il y a beaucoup de gens qui n'ont aucune envie de voir la France jouer un grand rôle dans les prochaines années. Cohn Bendit n'est pas pas tasse de thé mais il est toujours important d'écouter ce que les autres expriment car ils nous renseignent sur l'état des rapports de force.

Eric P 05/02/2008 09:51

@ Philippe

"Président incompétent désavoué et ridiculisé" Pas un peu exagéré ce jugement en cette semaine de ratification du traité de Lisbonne : "mini" traité promis et voulu par l'incompétent qui permet à l'Europe de repartir ?

Philippe 05/02/2008 01:34

Samira,

A lire la dépêche de l'AP ci-dessus, il semble que Dominique de Villepin fasse un retour offensif en politique intérieure.

Certains évoquent aussi une démarche à venir pour conquérir un mandat populaire. En tout cas, Dominique de Villepin a repris confiance dans son destin et ses possibilités. Il est présent et s'exprime clairement.

Assurément, en ce même moment, la Sarkozie est en crise. Un ami banquier renommé pour sa prudence et son esprit d'analyse estimait hier soir que la France allait connaître une année économique "noire" du fait de la politique désastreuse du pseudo-Président et de sa cour digne d'un roi paresseux et dilettante.

Une preuve parmi d'autres: un très haut fonctionnaire de l'Etat, qui a servi bien des gouvernements et des Présidents, connu pour sa discrétion et sa réserve a récemment "explosé" en privé avec des proches de sa famille et attaqué Guaino, le qualifiant de "psycho-rigide dangereux" et expliquant qu'il était fatigué de "servir" un Président qui ridiculise le pays partout où il se rend.

Dominique de Villepin entend visiblement ces "signaux" qui se multiplient et se place en situation de "possible remplaçnat" d'un Président incompétent, désavoué et ridiculisé.

C'est un tournant intéressant car cela indique bien ce que le journaliste Nicolas Beau écrivait sur le site www.bakchich.info: le dossier contre Dominique de Villepin est vide.

Le retour de boomerang politique et judiciaire va faire mal à la Sarkozie.

Bien amicalement

Philippe 05/02/2008 01:21

The Associated Press - 04/02/08 à 20:45:18 -
France

Villepin: sous Sarkozy, la présidence "a perdu en concentration sur l'essentiel"

L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin a jugé lundi que, depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, la présidence "a perdu en concentration sur l'essentiel, c'est-à-dire le service de la France et le service des Français", et que la présence médiatique des conseillers du chef de l'Etat était "un problème".

"Je crois qu'elle a perdu en concentration sur l'essentiel, c'est-à-dire le service de la France et le service des Français et qu'il faut revenir à cet essentiel", a déclaré l'ancien chef du gouvernement lors de l'émission "Le Franc-Parler" sur France-Inter et itélé. "Je pense qu'il est bon que la France mette ce qu'elle a toujours été, c'est-à-dire une ambition, au-delà de tout. Les hommes passent, la France reste".

Interrogé sur la "peoplisation" de la vie politique, Dominique de Villepin s'est prononcé "pour moins de personnalisation, davantage de défense du bien public, davantage de défense des intérêts de la France, davantage de défense des projets et de la vision de la France"

Il a également estimé que la prise de parole fréquente des conseillers de Nicolas Sarkozy était "un problème".

"Dans la Constitution de la Ve République, c'est vrai que les conseillers n'ont pas vocation à s'exprimer publiquement. Nous avons là un changement par rapport à cette conception traditionnelle de la Ve", a-t-il expliqué. "C'est un changement, à mon avis, qui est source de dérives".

Selon lui, que la présence médiatique des conseillers "soit l'expression de différences, et donc, que cela conduise à des arbitrages et que cela puisse placer le président de la République ou tel et tel responsable politique dans une situation difficile" constitue "un problème". "Nous sommes évidemment devant un problème. Il appartient au président de la République de trancher cette question", a-t-il jugé. AP