Article de Challenges: Affaire Clearstream, l'enquête est bouclée

Publié le par L'équipe du Blog


Les juges Jean-Marie d'Huy et Henri Pons ont mis cinq personnes en examen, dont Dominique de Villepin.


(c) Reuters

Les juges Jean-Marie d'Huy et Henri Pons ont notifié, vendredi 22 février, la fin de leur enquête sur l'affaire de dénonciation calomnieuse Clearstream, dans laquelle l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin est notamment mis en examen pour "complicité de dénonciation calomnieuse".
Désormais, les cinq mis en examen et la trentaine de parties civiles disposent de trois mois pour demander d'éventuels actes complémentaires aux juges avant que le parquet n'entame la synthèse des 40 tomes du dossier et ne prenne ses réquisitions.
Les juges se prononceront ensuite sur un éventuel renvoi des mis en cause devant le tribunal correctionnel.

Sarkozy partie civile

Ils enquêtent depuis septembre 2004 sur cette affaire de dénonciation calomnieuse visant des personnalités industrielles et politiques, notamment l'actuel chef de l'Etat, alors ministre de l'Intérieur, par le biais de faux listings bancaires de la chambre de compensation financière Clearstream. Des industriels, politiques et autres membres des services de renseignement y ont été accusés à tort d'avoir touché des pots-de-vin dans le cadre de la vente de frégates militaires françaises à Taïwan, en 1991.
Nicolas Sarkozy s'est constitué partie civile dans cette affaire, où est notamment impliqué Jean-Louis Gergorin, l'un des anciens vice-présidents d'EADS, qui a reconnu être le fameux "corbeau" qui a adressé à la justice les "listings Clearstream" comportant les noms des personnalités "dénoncées".

 

Publié dans L'affaire Clearstream

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 24/02/2008 15:12

Dépèche AFP reprise dans la presse suite à l'émission de Canl + :
http://afp.google.com/article/ALeqM5jEcJhYbWva6u9TzuIbz1CIsr7K9A