Articles à lire

Publié le par L'équipe du Blog

Deux articles que Nathalie nous soumet au sujet de l'affaire  Clearstream

http://www.bakchich.info/article2839.html 

http://www.mediapart.fr/presse-en-debat/pouvoir-et-independance/29022008/affaire-clearstream-les-sept-peches-capitaux-de-vil 

Une question à se poser également: combien d'argent l'enquête des deux juges d'Huy et Pons a t-elle coûté, à ce jour, aux contribuables français?

Publié dans L'affaire Clearstream

Commenter cet article

Nathalie 29/02/2008 22:03

http://www.mediapart.fr/atelier-journal/article/29022008/l-ancien-premier-ministre-reagit-des-partis-pris-et-des-proces-d-in

Nathalie 29/02/2008 22:01

http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/02/29/01001-20080229ARTFIG00667-clearstream-un-rapport-charge-villepin.php

Nathalie 29/02/2008 21:16

L'article de Backchich signé de Nicolas BEAU
:
« Trois ans et demi d’enquête, deux magistrats mobilisés à plein temps, la crème des flics financiers réquisitionnés, la République perquisitionnée, les services secrets mis sens dessus dessous, un honorable magistrat, Renaud Van Ruymbeke traîné devant le conseil supérieur de la magistrature, des « Unes » de journaux comme s’il en pleuvait et enfin un Président de la République, partie civile… L’affiche était belle.
Ce n’est pas tous les jours qu’au coeur de l’appareil d’Etat, quelques esprits pervers fabriquent des faux listings d’une banque luxembourgeoise pour mouiller bon nombre de personnalités, dont un ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, promis à un avenir présidentiel. Or, au terme de leurs investigations, les deux magistrats ignorent toujours les inspirateurs de cette conspiration d’Etat. Zig et Puce n’ont pas découvert davantage quels avaient été les bidouilleurs des faux listings. Les deux magistrats veulent faire croire à une jolie comptine. Un brillant X-Mines, Jean-Louis Gergorin, et un soldat perdu, Imad Lahoud, auraient concocté, seuls, le soir à la veillée, les fameux listings. Les preuves ? Elles sont bien minces. Des traces de ces faux ont bien été retrouvées sur les ordinateurs de Lahoud. Seul souci, elles n’étaient pas datées. Rien ne démontre que ce soit Lahoud qui les ait confectionnés. Quant à Gergorin, il fut bien le corbeau qui a apporté au juge Van Ruymbeke les fameux listings. Pas de chance, rien ne prouve qu’il connaissait, à ce stade, le caractère frauduleux de ces comptes bancaires. Enfin, ni l’un ni l’autre ne connaissaient le quart de la moitié des dizaines de noms qui figurent sur les faux listings.
À la recherche du cerveau de l’affaire, Zig et Puce ont mis en examen Dominique de Villepin, pour « complicité de dénonciation calomnieuse». Les deux juges mettent en avant les discrets rendez vous que Villepin donnait à cette époque à Jean-Louis Gergorin. Lequel a souligné, face aux juges, que son ami Dominique l’aurait encouragé à apporter les fameux listings à Van Ruymbeke . Là encore, rien ne prouve que Villepin connaissait la vraie nature des listes. De bien maigres indices pour traîner en correctionnelle un ancien Premier ministre, constamment défendu par le Procureur de Paris, Jean-Louis Marin qui risque de se montrer assez indulgent dans son réquisitoire.
La piste Villepin s’est avéré bien commode, pour ne pas être tenté d’asticoter l’ancien Président de la République, Jacques Chirac, dont les amis et conseillers apparaissent constamment dans ce dossier interminable : Yves Bertrand, l’ancien patron des RG, qui, via ses liens avec les journalistes luxembourgeois luxembourgeois de l’Investigateur, s’était intéressé de près, dans les années 2002 et 2003, aux circuits de Clearstream; sa fidèle commissaire Brigitte Henry, qu’on voyait souvent en compagnie de Lahoud ; Philippe Massoni, l’ancien Préfet de Police nommé à l’Elysée par Chirac, qui a poursuivi de sa vindicte les agents de la DGSE et de la DST qui s’intéressaient aux activités de Chirac au Japon et au Liban. Les noms de ces agents figurent, étrangement, sur les fameux listings, sans que Zig et Puce ne s’en émeuvent particulièrement. « Ces juges sont plutôt honnêtes, pas très doués et carrément frileux », résume un des principaux avocats du dossier. À l’image de la Magistrature ? "

mathilde 29/02/2008 21:06

poussières d'Empire dispersées le 19 mars à Drouot

http://www.challenges.fr/placement/20080228.CHAP1023795/poussires_dempire.html

mathilde 29/02/2008 21:01

http://www.marianne2.fr/Sarkozy-desarme-l-Etat-contre-les-fraudes-fiscales_a84382.html?TOKEN_RETURN