Dominique de Villepin sur France culture

Publié le par L'équipe du Blog

Merci à Marie de nous avoir signalé que Dominique de Villepin était ce matin l'invité de France culture où il a rendu un hommage à Aimé Césaire. Vous pouvez dès à présent l'écouter sur le site de France culture (7H40).

Commenter cet article

Marius 19/04/2008 16:21

Mathilde,je ne le crois pas du tout notre roitelet quand il affirme ne vouloir faire qu'un mandat : comme toujours , il fera l'inverse de ce qu'il a promis ...et puis l'appât du pouvoir sera le plus fort ,et on s'habitue si vite à être le premier , celui devant qui tout le monde s'incline ...Et puis il y aura aussi sa bande de bénis oui-oui pour le pousser en avant afin de ne pas perdre les privilèges si durement acquis et maintenus au prix de tant de compromissions et de couleuvres avalées...et puis la dernière annèe de ce quinquennat ,aprés les vaches maigres imposées aux français pendant quatre longues et terribles annèes, il y aura le miracle du retour de la croissance ( laquelle sera de nouveau en berne d'ailleurs dés l'élection passée ) ,les belles promesses , quelques mesures sociales bien clinquantes annoncèes avec le concours de médias plus que complaisants , et surtout complices ,et nos incorruptibles et trop oublieux français qui rêvent devant leur miroir aux alouettes risquent bien - hélas j'en suis persuadé - de maintenir sur son trône Nicolas 2 !!! ...et roulez carrosse ! , nous serons - comme de grands dadais qui se sont bien fait bernés encore une fois par notre farfadet national - repartis pour un tour!!!

laetimeg 19/04/2008 15:57

@ Mathilde:

Je ne pense pas que Villepin est transmis cette lettre à Marianne...
Ce n'est vraiment pas son style, ni dans sa façon de fonctionner...

Marius 19/04/2008 13:17

Oui , Matilde ,encore trés long et trés court avant 2012 car il y a avant tout rapidement une mise sur orbite !Concernant vos propos sur NS , je partage tout à fait votre façon de le décripter et c'est du bonheur à l'état pur de voir que l'on n'est pas seul à penser ainsi !

mathilde 19/04/2008 12:31

Marius, 2012 est encore très loin, et je ne crois même pas que Nicolas Sarkozy tiendra au-dela de la première moitié de son ma,dat !
Il voulait être "seulement" président, mais l'ampleur du job, cela ne l'interresse pas. Il se rend compte petit à petit que l'on l'oblige à apprendre à être président....et l'apprenti est terriblement mauvais.
Il a distribué les enveloppes au tout début, et à présent il veut faire des coupes sombres dans l'habillage social de notre pays. Certes, il y a une refonte totale à opérer de toute la politique sociale et familiale française, seulement il s'est fait harakiri dès le Fouquet's le jour même de sa victoire soufrée.
Tout part dans tous les sens, sans cohésion, coordination, sans études de fond....et malheureusement sans vision.
Son amateurisme transforme son fauteuil en un siège éjectable déjà passé à l'orange....la rue se chargera de le faire passer au rouge très vite.....ou la présidence de l'Europe par la démonstration de son hyperactivité, et donc son incapacité à la concentration qui se rèvèlera très vite au grand jour. Il est très intelligent, mais son hyperactivité le paralyse dans la gouvernance. Sa vision est celle des atlantistes, néo-conservateurs d'Israël à l'administration Bush.
Cela n'est pas ça la France des Français.
La France, "le locataire" va devoir l'apprendre en cours accélérés, et n'échappera pas à un accouchement au forceps.
D2V sera la meilleure des sage-femme dans sa délivrance !
Sarkozy voulait être président pour un unique mandat, et pour faire des affaires très juteuses ensuite : du Berlusconi à l'envers.
Seulement il a besoin pour cela de retours d'ascenseurs.....et cela a commencé dès le premier jour. Pas sûr qu'il n'apprenne pas très vite à prendre les escaliers de service !

Marius 19/04/2008 11:41

Un article de l'Express en date du 18 avril rapporte que Alain Juppé , maire de Bordeaux , n'exclut pas d'être candidat à la présidentielle de 2012 si NS ne se représente pas , qu'il n'est " fermé à rien " pour cette échéance . De même que l'on a pu constater au travers l'attitude de NS et malgré ses affirmations ,que les hommes ne changent pas et que leurs défauts et traits de caractère refont surface dans les moments forts , je ne pense pas que M.Juppé ait véritablement changé mais que si par malheur les français se laissaient séduire en 2012 par le miroir aux alouettes juppéiste , ils s'en mordraient trés rapidement les doigts comme actuellement avec NS :sur la forme la méthode de gouvernement serait peut-être différente mais sur le fond il y aurait le même mépris des électeurs , le même autisme face aux revendications , le même despotisme dans l'application de mesures impopulaires au détriment des plus humbles . Rappelons nous sa façon sectaire d'imposer seul sa loi quand il était premier ministre sous J . Chirac , son ton sec et cassant et encore justement ,il n' était que premier ministre , qu'en serait-il si malheureusement nous lui permettions d'accéder à la fonction suprême !Non ,c'est dés à présent qu'il faut être vigilent pour tuer cette éventualité avant qu'elle n'ait le temps de se développer et de s'imposer à nous : Notre recours ce n'est et ne sera jamais M.Juppé même s'il avance masqué et en embuscade - qu'il reste à Bordeaux s'il y travaille aussi bien que l'on veut nous le faire croire - prêt à saisir n'importe quelle brèche dans laquelle s'engouffrer pour prendre le pouvoir .Notre recours , notre espoir c'est DDV , pourvu qu'il en soit lui-même persuadé ( notre DDV ) et réponde rapidement à notre attente ,c'est maintenant que tout se joue , demain il sera trop tard!