Clearstream : les mis en examen accusent

Publié le par L'équipe du blog

Nous vous invitons à lire un article du Figaro sur l'affaire clearstream où Dominique de Villepin dénonce une instruction à charge.  Lire la suite

Dominique de Villepin, sous la plume de ses avocats Mes Olivier d'Antin et Luc Brossollet, vient d'adresser une «note aux fins de non-lieu» de 140 pages. S'opposant aux conclusions de l'enquête policière, y est souligné que «Dominique de Villepin n'a jamais donné à Jean-Louis Gergorin d'instruction de saisir un juge dans l'affaire Clearstream». Mais les critiques les plus notables visent les juges : «Tout dans l'instruction démontre qu'elle ne s'est poursuivie qu'à charge et contre un seul, Dominique de Villepin , écrivent-ils. L'information s'est focalisée sur une seule partie civile, Nicolas Sarkozy.»

Publié dans L'affaire Clearstream

Commenter cet article