Jean-Marie d'Huy et Henri Pons ont rouvert l'enquête judiciaire

Publié le par L'équipe du blog

C'est ce qui s'appelle une vraie chasse à l'homme: cela fait plusieurs années que l'on cherche, on ne trouve rien mais on continue ! 

Article à lire dans son intégralité sur le site du Point: "Jean-Marie d'Huy et Henri Pons, les deux juges d'instruction chargés du dossier de dénonciation calomnieuse dans l'affaire Clearstream, ont rouvert l'enquête judiciaire, clôturée le 22 février, pour mieux cerner le rôle de Dominique de Villepin [..] Des dizaines de noms, dont le patronyme de l'actuel chef de l'État, avaient été ajoutés sur ces derniers pour faire croire - à tort - qu'ils étaient détenteurs de comptes chez Clearstream. Dominique de Villepin nie toute implication dans cette affaire. "

Publié dans L'affaire Clearstream

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie 13/06/2008 07:57

http://www.midilibre.com/articles/2008/06/13/20080613-FAIT-DU-JOUR-Elections-europeennes-Pas-de-pacte-secret-avec-Sarkozy.php5

Démenti (un peu mou quand meme) concernant l'article du Point

Philippe 13/06/2008 03:57

"Diviser pour régner et assurer sa succession", voilà la règle des règles en Sarkozie.

Pendant que l'Elysée "veut du bien", soudainement, à Dominique de Villepin, on prépare le massacre politique de ses amis selon Bakchich:

http://www.bakchich.info/breve864.html

A l'évidence, à l'Elysée, on prend vraiment les citoyens, les élus et même les anciens Premiers Ministres pour..."des valets du maître".

Il est vrai qu'à voir la valetaille sarkozyste ramper et se soumettre aux caprices du Monarque, ce dernier a fini par croire que "tout lui est possible".

Mais, pendant qu'il n'a d'yeux que pour jouir égotiquement du spectacle lamentable de cette valetaille, le gouffre social et politique se rapproche pour lui.

Le pays gronde en profondeur et le mécontentement est devenu général.

Ce n'est pas la manoeuvre du "petit diviseur génial" qui va empêcher la catastrophe, mais elle peut par contre l'accélérer.

D'ailleurs, si une grave crise sociale et politique survient, il n'est pas sûr que la valetaille ne soit pas la première à courir aux abris et à abandonner le souverain à sa solitude, alors que les autres politiques pourraient lui refaire à l'envers le "coup du CPE", en toute amitié bien sûr!!!

Quand Versailles fut investi par les révolutionnaires parisiens et que Louis XVI et sa famille en furent expulsés, la valetaille avait déjà pris la fuite en emportant, disent les historiens témoins de l'évènement, les choses les plus précieuses du château.

"Il" devrait se méfier: haï par le pays, détesté par beaucoup de gens de son milieu politique, abhorré par tous ceux qu'il a trahis, humiliés et tenté de détruire, il a creuse autour de lui un vide effroyable qui concentre contre lui des forces gigantesques dont il est devenu la cible centrale.

La chute risque d'être très brutale, soudaine et violente. Mais, il n'est pas sûr que ses "pairs" pleurent beaucoup....

Bien cordialement,

mathilde 13/06/2008 01:24

D2V qui pense à se présenter aux élections législatives doit avoir mis le feu aux poudres à l'Elysée. Les médias pyromanes, pieds et poings liés au pouvoir, sont entrés de concert dans une campagne de désinformation vieille comme le monde : prêcher le faux pour connaître le vrai.
Samedi nous devrions être fixés de la bouche même de D2V : cela m'étonnerait fort que notre aigle cesse de jeûner pour aller picorer avec les poules de la sarkosie !

Vibia Galla 13/06/2008 00:05

Samira et Félix ont parfaitement décrypté la situation. Le Point n'a jamais cessé de vouloir ternir l'image de DV et en voilà un nouvel exemple. Non seulement il ne faut pas croire à ce soi-disant pacte compte tenu de la personnalité de DV qui jamais ne s'abaisserait à ce genre de compromission mais aussi parce que ce montage est incohérent ainsi que le souligne Samira. En effet, pourquoi alors qu'un pacte aurait été conclu en avril, le parquet solliciterait-il en juin un complément d'enquête dans l'affaire Clearstream ?

Il est possible que DV soit interessé par un mandat européen mais, dans ce cas, il en aura mesuré préalablement toutes les implications. Son expérience de la vie politique et son intelligence doivent nous donner confiance en son choix s'il estimait nécessaire de s'engager dans cette voie.

laetimeg 12/06/2008 21:46

info:
grande réunion de famille dans "A vous de juger" sur France 2 avec F. Fillon et uasiment tous les membres du gouvernements