Agenda: rentrée de Dominique de Villepin

Publié le par L'équipe du blog

J - 1 avant la sortie du dernier ouvrage de Dominique de Villepin, "La chute, ou l'Empire de la solitude 1807 - 1814".

Les meilleures feuilles seront publiées dans Le Point de ce jeudi, et le Figaro consacrera 3 pages dans son édition de samedi.

Dominique de Villepin effectura sa rentrée médiatique le dimanche 24 août 2008, à 18H30 sur le plateau du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI.

Publié dans Agenda

Commenter cet article

Marianne 22/08/2008 20:19

J'espère que monsieur de Villepin dira un mot, dimanche soir, du scandale que représente le fait que le président d'une République laïque se signe et marmonne une prière lors d'un office religieux.

ChristineH 22/08/2008 18:09

Bonjour,

Cette rentrée politique 2008 va démarrer très fort.

En raison de l'actualité tant mondiale, européenne que nationale, nous attendons des paroles fortes de DDV.

J'espère qu'il pourra par ses arguments éclairer nos compatriotes, mais pas seulement, et nous mener sur le chemin de la réflexion profonde et non sur l'immédiateté et la compassion ambiante.

Heureusement,son dernier ouvrage à peine édité, que déjà les bonnes feuilles paraissent dans les grands médias papier. J'espére que son attachée de presse a su lui "contocter" de précieux rendez-vous médiatiques.A cette occasion, les Français vont le (re)découvrir comme un véritable Homme d'Etat.

En effet, compte-tenu de la situation de notre pays tant à l'intérieur ( sarkozie, PS et gauche déboussollées)que sur le plan extérieur,nous les villepinistes et plus encore l'ensemble du peuple français avons véritablement besoin d'être élairés sur une haute vue de la politique ( la vraie).

Quant à DDV lui-même, peut-être renouvera t'il le "tchat" du Nouvel Observateur (ou d'un autre média et/ou d'un des blogs villepinistes?

A bientôt, bonne rentrée à tous et restons plus que jamais vigileant(e)s vis à vis de la France sarkozienne.

ChristineH

mathilde 21/08/2008 12:03

Merci Philippe de nous informer au fur et à mesure de l'avancée côté Taiwanais.
La rentrée est pour la semaine à venir.
La presse devrait en toute logique s'emparer de ce dossier....si si si elle a encore quelques libertés dans le encore soi-disant pays des libertés !!!
Dominique de Villepin sera à la une avec son livre qui tombe à pic, tant par le sujet traité que par la chaleur explosive que génère ce gouvernement, sujet sur lequel on ne se privera pas de l'entretenie...de nous entretenir.
Madame Lagarde a pris 20 piges dans les plombes en 1 an, tant sa tâche est rude en matière de désinformation.
Le Fillon "courage fuyons" n'a jamais été aussi bien porté que par notre vice-vice-premier ministre : il est probablement le plus travailleur utile et de loin le moins incompétent. Lui qui disait que tout "était plié" pendant les présidentielles, ne s'attendait pas à finir "plié" à peine un an après, tant il en a plein le dos !!!
Sous peu, après la présidence française à l'Europe, il va probablement finir dans les pliures d'un classeur de la sarkozie.
Morin, lui aussi il sent très fort la porte de sortie, et Bockel à la tête de la Défense ne devrait pas être une surprise. Au moins il serait du sérail, et avec de réelles compétences. Car il va y en avoir du remue-méninges sur les fronts extérieurs grâce à notre locataire de l'Elysée qui a mis ses petits pas dans les pas minés du texan, vomi par le reste de la planète.
La fragilité sur le terrain vient de se noircir de la jeune vie de 10 appelés volontaires. Savaient-ils réellement qu'il n'y avait pas que leur solde qui était triplée en allant sur des zones aussi minées ?
Et le Chef des Armées qui leur demande de lever la tête !!!...lui si petit, et eux si grands dans leur chagrin immense.
Cela leur fait une belle jambe d'être décoré là où ils sont...et sans parler de leurs proches.
Oui ils sont allés dans un pays gangrèné par la culture du pavot, arme de destruction massive, dont la sève instrumentalise l'Islam à des fins terroristes.
Le raprochement otanesque des boss "yanky & frenchy" a créé un amalgame dans les cerveaux maudits des talibans, et à présent haro sur nos jeune soldats balancés dans cette guerrilla sans nom, et avec un manque de moyens logistique selon ce qui filtre.
Le déplacement éclair sur zone de celui qui a investi la fonction de Président de la France était-elle réfléchie ?
Ou comme d'habitude, il fonce d'abord et essaie d'analyser après ?
Sur le terrain, les talibans savent à présent la valeur des soldats français ! Un retrait progressif prôné par Jacques Chirac n'est plus possible ni pensable. Il signifierait que la France bat en retraite dès qu'un bataillon est étêté sur le terrain. Le déplacement de NIKO 1er fragilise nos hommes sur le terrain par leur seule nationalité : il y a à présent un très grand risque de ciblage.
Comme à son habitude, "Il" a voulu occupé le terrain médiatique. Sa compassion de facade n'est qu'illusion. Cela se lit sans décodeur sur son visage.
Et puis demander aux hommes de relever la tête, c'est du mépris vis-à-vis de leur douleur au moment le plus fort de leur chagrin.
En étant militaire sur des sites exposés n'en fait pas des zombis dénués de sentiments sains et réels. Leur résilience ne pourra se faire qu'en passant par la case douleur, chagrin, peine, haine momentanée.
Demain que va-t-"il" nous sortir ?
Le risque que les talibans viennent envahir Paris ....pour justifier sa politique jusqu'au "bushiste" ???
J'aimerais tant que notre présence sur le terrain soit moins guerrière, moins pré-coloniale, plus instructive et humanitaire vis-à-vis de la population. Créer des ressources agricoles qui pousseraient petit à petit les Afghans à renoncer à la culture du pavot, leur unique source de revenu, et également source de tous leur malheurs et obscurantismes.
Quelle mère, quel père, quelle compagne, frère, soeur ne serait révolté par le chagrin de savoir son être cher utilisé comme chair à canons !

Philippe 21/08/2008 04:24

Bonjour,

N'en déplaise au Procureur de Paris, Monsieur Marin, et pendant que Zig et Puce réfléchissent au devenir de leur pesant dossier contre Dominique de Villepin, les scandales des ventes d'armes françaises à Taiwan continuent à jouer avec l'actualité.

Il est vrai que le mois d'août étant dans la tradition chinoise le mois des fantômes,cela ne surprend pas les gens de Taiwan, mais inquiète ailleurs.

Donc, suite aux auditions d'hier lors d'un procès pour diffamation, Chen Chui Bian, ancien Président de Taiwan accusé de corruption massive, a manifestement essayé de se ménager une porte de sortie en évoquant ce qu'il pouvait savoir sur les faits relatifs aux scandales de ventes d'armes françaises à Taiwan sous le gouvernement KMT.

Il énonce que le Président n'a pas son mot à dire dans les contrats militaires du pays, ce qui revient à dire que seuls les militaires sont impliqués.

Voir article en lien en anglais ci-dessous:
http://www.taipeitimes.com/News/taiwan/archives/2008/08/21/2003420975

La réponse su KMT est arrivée vite, ce parti ne pouvant plus éviter de se placer dans le sens de la colère populaire massive et croissante:

http://www.taipeitimes.com/News/taiwan/archives/2008/08/21/2003420972

En clair, selon ces déclarations des plus hauts dirigeants du KMT, il est urgent de balayer la corruption, que "cela fasse plaisir ou non".

Vu la révolte qui gagne tout le pays, il y a en effet urgence à livrer des noms, des faits, des chiffres et à éventuellement mettre en évidence quelques "corrompus", si les autorités veulent éviter de perdre toute crédibilité populaire, ce qui serait la porte ouverte à une crise politique aux issues bien incertaines.

En cela, les déclarations des responsables taiwanais au pouvoir sont une leçon de morale politique, sociale et civique pour la Sarkozye aux abois, avec son gouvernement qui ne contrôle plus rien et ne sait plus que faire semblant de diriger quand la situation lui a complètement échappé.