Dominique de Villepin victime de tentatives d'intimidation

Publié le par L'équipe du blog

Retrouvez l'intégralité de l'émission Ripostes du 12 octobre dans notre espace Dailymotion.

Voici le lien vers le passage où Dominique de Villepin évoque les tentatives d'intimidation dont il a récemment été victime. Plus que jamais les Villepinistes, mais aussi "les Français épris de justice" comme l'évoque le Député Jean-Pierre Grand, doivent se mobiliser afin que la justice et la démocratie ne deviennent pas des mots vides de sens en France ! 

http://www.dailymotion.com/ensemble-avec-villepin/video/x722a9_villepin-victime-de-tentatives-dint_news

Publié dans L'affaire Clearstream

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mathilde 13/10/2008 17:31

Petite rectification : Franck Wisner Jr est le beau-père des enfanrs du second lit de Pal Bocsa-Sarkozy, père de Nicolas, et donc demi-frère et soeur de ce dernier.
Franck Wisner senior est le père du mari de la seconde épouse de Pal, donc ex-belle-mère de Nicolas, et aristocrate : de Ganay. Le Wisner senior a été n°2 de la CIA.

Un petit retour en arrière très instructif aujourd'hui : repris sur un blog :

/////
1. Madame De Ganay, inconnue en France est remariée depuis de nombreuses années à Franck G. Wisner, un diplomate américain, ce qui est signalé par Catherine Nay dans son livre. En creusant un peu, ce que semble étonnamment oublier de faire la talentueuse Madame Nay est que Franck G. Wisner (né en 1938, plusieurs fois ambassadeurs des Etats-Unis, membre du conseil d’administration d’Enron de 1997 à 1999, membre du CFR, de la Rand Corporation) est le fils de Franck Wisner, un ancien responsable de la CIA (ancien membre de l’OSS ancêtre de la CIA) en Europe pendant la Guerre Froide. Compte tenu des suspicions d’« atlantisme » au sujet de Nicolas Sarkozy, cet oubli est à rectifier. Le rôle de M. Wisner est à l’issue de la Seconde Guerre mondiale de constituer les fameux réseaux « Stay Behind » (littéralement « rester derrière » en Français) censés lutter contre les communistes en cas de prise de pouvoir de ceux-ci. Ces réseaux révélés en 1990 étaient composés de personnalités importantes (4). En France, un des principaux responsables de ces réseaux était Monsieur François de Grossouvre, homme de l’ombre de François Mitterrand (suicidé officiellement en 1994). A cette époque, et avec de bonnes intentions anti-communistes, les américains recrutaient des Européens par l’intermédiaire des premières entreprises américaines implantées Europe comme Coca Cola. Ce fut le cas de Monsieur de Grossouvre (Proche de la firme du fait de ses activités industrielles dans sucre, il fut l’un des fondateurs de la première usine d’embouteillage de Coca Cola en France).

Ce constat pose une question simple, comment Madame De Ganay a-t-elle pu rencontrer un diplomate américain de ce niveau et se marier avec lui à l’issue de sa période de vie commune avec Pal Sarkozy ? Etaient-ils du même milieu ? Statistiquement les remariages se font dans les mêmes milieux sociaux et/ou professionnels…

Pal Sarkozy, lui-même, aurait-il fait parti d’un tel réseau ? Possible, d’autant que son ancienne femme, la mère de Nicolas Sarkozy, a trouvé un emploi de secrétaire de Monsieur Achille Peretti, Maire de Neuilly. Monsieur Perretti, grand résistant français connaissait peut être bien Pal Sarkozy et ses réseaux pour différentes raisons. Il fut en tout cas un des parrains de Nicolas Sarkozy en politique. Nicolas Sarkozy qui fut maire de Neuilly à seulement 29 ans.

Pal Sarkozy aurait très bien pu faire partie d’un réseau proche de la CIA du fait de ses origines anti-communistes, sa connaissance des pays de l’est et sa courte expérience au sein de la Légion Etrangère dont il a pu rapidement s’affranchir en étant réformé en 1948 (5). Sa vie « officielle » est ensuite mal connue : on évoque sa carrière dans la publicité avec quelques témoignages concrets et des niveaux revenus impressionnants (villa à Majorque, voitures de luxe, etc).

A l’origine « anti-communiste » ces réseaux seraient devenus progressivement affairistes et incontrôlables au fur et à mesure que les risques qu’une vague communiste déferle sur le France disparaissent.

2. Pierre Olivier Sarkozy, le demi frère de Nicolas Sarkozy (à ne pas confondre avec ses deux frères Guillaume et François plus connus en France) n’est pas n’importe qui : il est le patron des fusions acquisitions dans le secteur des institutions financières (banques et assurances en particulier) pour la banque d’affaires UBS (Union des Banques Suisses, une des plus grosses banques d’investissement et de gestion de fortune de la planète avec 160 Mds de francs suisse de capitalisation boursière en avril 2007) à New York (6). Il est d’autre part contributeur (l’information est publique aux Etats-Unis – 1 000 $ le 29 novembre 2005) de la campagne sénatoriale 2006 de Madame Mc Farland, républicaine pour l’Etat de New York en compétition face à Hillary Clinton. La proximité de Nicolas Sarkozy et de son demi frère n’est pas connue, mais cela paraît « bizarre » d’entendre Nicolas Sarkozy, ancien Ministre de l’Economie et des Finance, et proche des milieux d’affaires ignorer ce que fait une société comme Clearstream (chambre de compensation internationale, activité tout à fait légale et nécessaire au bon fonctionnement de l’économie) tout en ayant un frère qui travaille dans le milieu de la finance internationale depuis plusieurs années. Ceci attise la curiosité./////

Pour lire en totalité et avoir l'ensemble des sources : http://geraldinebosne.canalblog.com/archives/2007/04/17/4660909.html

georges 13/10/2008 17:03

Sur plainte personnelle de Nicolas Sarkozy, des juges d’instruction ont interdit de voyager à l’ancien Premier ministre, Dominique de Villepin, et l’ont astreint à payer une caution démesurée et humiliante. Bien que ne disposant d’aucun élément concret à charge, le procureur vient de le renvoyer en correctionnelle. L’affaire Clearstream offre certes à Sarkozy un moyen d’éliminer un rival politique, mais il ne l’a pas pour autant organisée. C’est une machination montée de toutes pièces par son beau-père, l’ambassadeur Frank Wisner, via une de ses officines londoniennes, Hakluyt & Co. Le but est d’envoyer Villepin en prison pour que nul n’ignore qu’on ne défie pas impunément le secrétaire d’État des États-Unis au Conseil de sécurité de l’ONU.

Des magistrats ont perquisitionné le domicile de l’ancien directeur des Renseignements généraux, Yves Bertrand, pour lui extorquer les secrets des chiraquiens. Et ces jours-ci, des documents saisis sont miraculeusement arrivés dans des rédactions parisiennes. Des hebdomadaires proches du pouvoir en ont publié des extraits. Il semble que l’on cherche à faire passer des documents de travail, énonçant des hypothèses, pour des rapports finaux, présentant des conclusions.

Voir http://www.voltairenet.org/article158181.html

marius 13/10/2008 16:35

Merci à Marie et Mathilde , je viens grâce à l'info d'écouter DDV sur Canal+ et constate encore une fois que " le bon sens fait parler le génie ", il a renouvelé sa détermination de participer au débat public et s'il n'existait pas il faudrait l'inventer tant sa parole est juste :
- Concernant le travail du dimanche , alors que le gouvernement sans discernement , dans une grande précipitation et fébrilité avec effets d'annonces et afin encore de nous endormir à coups de poudre de perlinpinpin , est en train de mettre la charrue avant les boeufs , suite à une idée émise par je ne sais qui , au contraire DDV , lui se dit réservé en suggérant d' agir avec grande prudence et réflexion tout en soulignant les risques sociaux , notamment pour les familles dans un pays déjà fragile et qui souffre : c'est évident que c'est bien pour un patron d'ouvrir le dimanche mais quand on a une famille , quand est-on ensemble ? l'humain , la famille , les enfants laissés seuls car pas de structure en place - le dimanche est sacré aussi pour les nourrices - ils ne connaissent rien de rien à la vraie vie décidemment nos gouvernants , ils sont dans leur bulle !
- Concernant la proposition d'E. Balladur de surseoir au retrait de la pub sur les chaines et les radios publiques , DDV estime que c'est une bonne idée car l'Etat ferait dans cette période difficile une sérieuse économie , et suggère même de revenir sur cette décision , que le commun des mortels n'a jamais comprise sinon qu'elle était le fait du roi pour plaire à ses riches amis de TF1 et M6 et autres , un retour d'ascenseur pour avoir muselé les médias sous leurs ordres et à son seul bénéfice peut-être , Dame Albanel vient de faire savoir qu'il n'en était pas question , évidemment c'est l'idée saugrenue du roi , et ce que le roi veut !!!...
Je tenais à vous faire cette petite synthèse des points qui m'ont emballé dans son intervention car ils résument ma conviction intime et rencontre chez moi un profond écho , qu'en est-il pour vous , hormis ses propos sur L'affaire Clearstream dont il a encore parlé avec fermeté mais sans ostentation , sans se placer dans le rôle du martyre , encore une interview brillante et de haut vol ?

samira 13/10/2008 15:04

Merci chère Mathilde !

samira 13/10/2008 15:03

marie pouvez-vous me donner le lien vers la matinale à laquelle DDV a participé. Je ne la trouve pas dans celle d'aujourd'hui. Merci !