"Une chose que personne, jamais, ne m'enlèvera, c'est l'amour de mon pays".

Publié le par L'equipe du blog

Pour sa première réunion publique depuis son départ de Matignon, Dominique de Villepin a fait le plein, mercredi, au troisième sous-sol de l'Assemblée natio­nale. Le thème choisi par les six députés toujours inconditionnels de l'ex-premier ministre était porteur : «La France et l'Otan». Yves Guéna, ancien ministre du général de Gaulle, assis au premier rang, non loin d'Henri Cuq, ancien ministre de Jacques Chirac, ont applaudi avec ferveur, comme le reste de la salle, les envolées villepinistes sur «la grandeur de la France».


La rencontre a réuni plus de 300 personnes salle Victor-Hugo. En plus du sextuor villepiniste, on remarquait la présence des ex-ministres Nelly Olin et Brigitte Girardin, ainsi que du député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan.

 "J'en connais d'autres qui dans d'autres endroits ont commencé avec moins que ça", a glissé le héros du jour.

Sur l'Otan:

Dénonçant une nouvelle fois "une rupture avec l'héritage gaulliste" et avec "un consensus français", il a vu dans cette décision "à contretemps", "à contresens" et à "contre-emploi", le "risque d'un amoindrissement de la voix de la France" dans le monde. 
L'ancien du Quai d'Orsay enchaîne: "C'est une décision à contre-temps, à contre-sens, à contre-emploi et contre-nature!" Villepin qualifie la réintégration de "tour de passe-passe", avant de brocarder la volonté présidentielle: "Ce n'est certainement pas l'évolution normale d'un processus évident."

Sur la crise:

il a insisté sur "l'exigence de justice sociale", critiquant "l'approche technocratique" qui a consisté à maintenir le bouclier fiscal.

Sur l'election:

"L'élection, ce sont des circonstances qui font qu'elle devient naturelle. Croyez bien, je serai à ce rendez-vous".

Et la suite...

"Nous aurons d'autres occasions de nous retrouver avec Dominique, soyez-en sûrs", a conclu le député Georges Tron.
"Il faut avoir en politique, chevillée au corps et à l'esprit, une très forte détermination (...) Mon combat est non pas contre quiconque mais pour la France, parce que je pense qu'il y a des dangers".


Publié dans Dominique de Villepin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yeux Cachous 03/04/2009 00:28

Son intervention était magistrale!
il faut songer à réunir nos forces!

jaffar-bandjee 02/04/2009 23:52

Bonsoir,
Aprés le coup d'eclat de DDV à l'O.N.U. je me suis dis il faut que tu te relances car après le Général de Gaulle (son Ministre Mr. de MURVILLE)plus aucun M.A.E. ne s'était distingué devant un parterre international aussi rempli.
Très Bien Mr. de Villepin.
Mnt un Voeux vous dite à part la France rien ne compte alors vous êtes de même étoffe que le Généra, car ce dernier ne travailler pas pour ses enfants comme l'actuel hôte de l'Elysée et encore moins voir Philippe de Gaulle envoyé au coin le Sécretaire Général du Parti comme il a fait dernièrement le Fils du Nabot le geste envers F. Coppé après tout Prèsident du Groupe du parti de son père.
Alors il nous faut en France des Vrais Français, personnellement je ne suis qu'un ancien d'une colonie mais mes parents sont tjrs restés fidèles à la France.
Alors Mr de Villepin prenez des fortifiants et surtout ne decevez pas les français car nous misons sur vous et je recommencerai à croire en la France que voulait le Général de Gaulle sans devenir les Serfs de l'Amérique et de l'O.T.A.N.
Un français métèque qui a servi les Armées et bcp des proches du Général en 1968.
Bon courage

Jean-Michel 02/04/2009 21:49

Merci à ceux qui nous ont permis d’assister à cette réunion qui nous a remis un peu de baume au cœur car la France souffre.
Il est grand temps d’arrêter les décisions de nos Neo-conservateurs. Leurs actions sont aberrantes en ce qui concerne l’international car elles ne respectent plus le droit et la justice. Elles ne sont pas judicieuses non plus pour l’industrie de la défense car il semble que la famille Dassault ait été autorisée à s’emparer de la société Thalès. (Info donnée par “le Canard Enchaîné”) .
Ainsi l’essentiel de l’industrie travaillant pour la défense nationale se trouve entre les mains de cette famille. Famille qui détient déjà un important groupe de presse. C’est sans précédent dans l’histoire de notre pays et lourd de conséquence.

marius 02/04/2009 21:37

Leur statue fissurée ( et pas statut ) , excusez cette faute !

marius 02/04/2009 21:33

... Et avec nous , DDV va gagner , envers et contre tous ceux qui avec leurs reproches éculés et fabriqués de toutes pièces le vilipendent : Ils n'ont que trois reproches au bout des doigts , taillés sur mesure par le cabinet noir de N. Sarkozy , preuve s'il en était besoin qu'ils écrivent de concert :
- la dissolution de 1997,
- le CPE ,
- Clearsteam .

Cela finit par devenir franchement vieille rengaine , du radotage de petits vieux
d' hospice : Alzheimer les guette ,le 33 tour est rayé et tourne en boucle , de la quincaillerie d'arrière -garde !
Les pro- Sarko sont fous de colère et perdent leur sang froid , ainsi l'assaut est rude sur différents sites - médias et la réplique ne s'est pas fait attendre : Cependant l'essentiel aprés tout est que DDV ne laisse pas indifférent et appuie là où c'est douloureux !!! On sent une crispation des sarkozistes qui commencent à trembler pour leur statut en argile qui est déjà bien fissurée !!! Quel bonheur que DDV se soit enfin lancé , et qu'il continue ainsi : Nous partîmes quelques uns ... et nous nous retrouverons des milliers , des milliers en arrivant au port , aux portes de l'Elysée en 2012 donc !!!
C'est bien que Dupont Saint Aignan se soit joint à la réunion de Mercredi ... Et il y en aura de plus en plus avec DDV pour retrouver ce que nous perdons un peu tout les jours , à savoir notre liberté de penser de nous exprimer , mais ne sous-estimons pas l'adversaire politique , il est coriace et les scrupules pour parvenir à ses fins ne l'étouffent pas ainsi lors du CPE la rencontre en catimini de N. Sarkozy avec le jeune Julliard ( jeune si l'on veut , ce petit socialiste se faisant poursuivre par ses études ) . Donc , prudence , joie et détermination !