Talk Orange-Le Figaro

Publié le

Vous pouvez retrouver, ici, le talk Orange-Le Figaro de Dominique de Villepin.

Commenter cet article

ChristineH 09/04/2009 21:11

@ Valerie

Effectivement les articles ou notes que vous citez sont plutôt haineux et en tout cas sans réel argumentaire de fond.

A la lecture du blog de la droite libre, j'étais en colère tant les arguments sont assez bas de gammes. C'est la raison pour laquelle j'ai laissé le commmentaire suivant :


x x x x x x

Bonsoir,

Lorsque j'appartenais à l'UMP avant 2006 j'avais eu l'occasion de rencontrer Rachid Kacci dirigeant de la droite libre. Malgré ses talents et ses compétences, M. Kacci n'a jamais réussi à figurer sur des listes UMP, laquelle prone pourtant à longueur de journée la justice sociale et la diversité. Lors de cette rencontre avec M. Kacci ce dernier m'apparaissait ouvert, intelligent avec des idées de bon sens.

Or, que fait votre club avec cette note. Tout comme votre ainée l'UMP, vous devenez très intolérent. Je ne comprends pas cette quasi haine vis à vis de Dominique de Villepin. Le propre d'un homme d'Etat est de réfléchir, d'avoir une vision claire et pas à géométrie variable en fonction des derniers faits divers et/ou de l'état de l'opinion à un instant T, mais plutôt chercher à comprendre et à anticiper en profondeur les évolutions et les humeurs de la société. Par ailleurs, au nom de quoi, n'aurait-il pas le droit de s'exprimer? Avant d'être notre ancien Premier Ministre, il est avant tout un citoyen libre . Libre de s'exprimer,où il veut, invité par les Elus qui le soutiennent à l'Assemblée Nationale qui est tout de même que je sache la maison des Elus de la Nation, libre d'envisager à se présenter au suffrage des électeurs si l'occasion et les circonstances se font jour. Je ne connais pas vos réactions et réflexions quand les Conseillers de NS s'expriment sur les plateaux TV ou à la radio alors qu'ils ne sont pas non plus des Elus du peuple : alors deux poids, deux mesures?.

DDV, n'est pas anti-américain,il est convaincu de la voie et voix singulière de la France dans le Monde et ne succombe pas à l'obamania ambiante pour faire plaisir à la médiacratie. Lorsque NS critiquait Jacques Chirac alors qu'il appartenait à au Gouvernement de la France, vous étiez moins diseur. D'ailleurs, cette attitude a fini par payer pour accéder à l'Elysée. Alors pourquoi serait-il interdit ou pratiquement interdit de critiquer NS quand bien même DDV appartient à la majorité?.

Par ailleurs,le gaullisme n'est pas un gros mot et s'en s'inspirer même en 2009 pour, non pas dénigrer mais pour alerter le PR sur des dérives ne doit pas, selon moi, être traité de ridicule comme vous le faites.

Non, NS n'est pas gaulliste et surtout n'est pas le surhomme que vous semblez décrire. N'oubliez pas que 47% des Français n'ont pas voté pour lui voilà deux ans. S'il veut réllement que les réformes réussissent et aque la France sorte plus forte après la crise, il doit et vous aussi devez en tenir compte. Cessez donc votre arrogance et lorsque vous critiquez, ce qui est votre droit le plu sabsolu, argumentez sur le fond et non sur les personnes que vous humiliez. L'UMP n'a pas la science infuse à elle toute seule, les autres partis peuvent aussi avoir de bonnes idées, qu'ils soient de la majorité, de l'opposition petits ou grands.

Bien à vous

ChristineH

laetimeg 09/04/2009 11:54

Pour ceux qui prennent le métro: article sur les fissures du sarkozysme et les opposants (dont DDV) en pages 10 et 11.
Journal à télécharger gratuitement sur le site du journal direct matin: http://directmatin.directmedia.fr/v1/Pages-Presse/Archives-Telechargement.aspx

marius 08/04/2009 22:21

M. Carreyrou dramatise un peu ou alors il est trés inquiet de voir se profiler un axe républicain et sûrement pas un axe du mal : parce que la République serait donc assimilée au mal incarné ? Parce que faire ami- ami avec les voix du FN et aspirer à tout va pour se faire élire en 2007 c'était mieux ? En 2002 on nous a bien diabolisé ce parti en nous demandant à nous français de voter pour un arc regroupant tous ceux qui s'opposaient à l'élection et J. Chirac a ainsi été brillamment réélu avec toutes les voix confondues de droite , du centre , de gauche , d'un arc républicain donc sans que personne y trouve à redire ou qu'il soit question d'un quelconque inceste , vilain mot totalement galvaudé ici et surtout inapproprié ?

Non , en tout il faut savoir raison garder et il est vivement à souhaiter que cet axe du bien se concrétise , que l'adhésion soit si forte et évidente qu'elle balaie tout sur son passage en 2012 ...Et c'est bien ce qui gêne en haut lieu et provoque ces réactions dithyrambiques ,totalement disproportionnées et parfaitement injustifiées ... Et ce n'est que le début , alors unissons nos forces , l'estocade sera rude !

Pour en finir avec les comparaisons en conclusion de cet article de France Soir , DDV me semble plus cohérent dans le rôle de J. Chirac que celui de M. F. Garraud sans vouloir la froisser : non , à la limite F. Bayrou en Mitterrand , S. Royal en M. F. Garraud et DDV donc en Chirac : l'inversion des rôles paraît volontaire car assimiler DDV à Chirac cela révulse trop ses détracteurs et l'écrire reviendrait à déjà le positionner , vous vous rendez compte !!!

Valérie 08/04/2009 18:40

Allons défendre DdV!Avec mes alertes google,je tombe sur"le blog de la Droite Libre":DdV conspire dans les sous-sols de l'Assemblée Nationale!http://blog.ladroitelibre.com/archives:789-Dominique-de-Villepin-la-rancoeur-est-bien-mauvaise-conseillere!.html
France-Soir:l'axe du mal
le Figaro:des 18 juin à la pelle
Défendre sans agresser ou insulter sinon c'est nuire à DdV!

georges 08/04/2009 18:05

Cette fois-ci c'est au journal "Le Monde" d'essayer de se rassurer sur les prétendues faiblesses conjuguées de DDV et de Bayrou.

On peut remarquer quand même que pour quelqu'un qui, soit disant, ne représente pas grand chose, DDV fait cependant l'objet de plus en plus d'articles de presse tout à fait respectueux à son égard. Il n'y a certainement pas de fumée sans feu ...

Notons dans cet article l'intéressant point de vue de JP Grand sur l'éventualité d'un groupe commun à l'assemblée entre villepinistes et Modem : "Mieux vaut travailler par agrégation. Le cercle des villepinistes a plus de chances de s'élargir dans le cadre d'"une structure souple" plutôt que dans celui d'un groupe parlementaire."


http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/04/08/mm-de-villepin-et-bayrou-se-courtisent-mais-le-mariage-n-est-pas-pour-demain_1178179_823448.html#xtor=AL-32280184