France soir: "les avocats de Dominique de Villepin ont démoli consciencieusement l’accusation"

Publié le

A lire, ici, un article très intéressant de France soir.

Extraits:

"Non, Clearstream, c’est l’affaire la moins ordinaire possible qui a monopolisé deux juges d’instruction pendant quatre ans (…), une toile d’araignée dont les fils ne se rejoignent pas. On a enfin un Premier ministre dans un dossier, alors on oublie tout ! "

« Ce dossier a été construit à rebours ! On est parti du mobile pour arriver au délit. On a une victime et c’est la victime qui engendre l’auteur. Et on trouve l’ADN de Villepin dans la blessure de Sarkozy ! ».

"Si sa culpabilité est évidente, pourquoi vouloir avant le pulvériser, le “kärcheriser”, le pendre à un croc de boucher ? », interroge avec violence Me Metzner."


L'Express: DDV vendredi dans le Grand journal

Villepin au Grand journal de Canal+

Pour sa première apparition à la télévision après le procès Clearstream, l'ex-Premier ministre sera vendredi 23 octobre sur le plateau de Michel Denisot.

 

 

Publié dans L'affaire Clearstream

Commenter cet article

Emmerich 28/01/2010 13:16


Monsieur De Villepin,
Enfin la vérité a éclaté!
Vous avez gagné une bataille,il faut continuer pour une victoire en 2012!
Sentiments respectueux


khadoumi 28/01/2010 13:08


trés content pour monsieur devillepin
félécitation, et longue vie


Philippe 23/10/2009 18:44


Georges et Maud,

Merci tout d'abord de vos remarques.

Concernant le début de la chute de NS, l'affaire Messier en apporte une nouvelle preuve alors qu'en parallèle, Claude Guéant est directement suspecté d'aide à un citoyen rwandais accusé de génocide
dans son pays.

Il semble que des "écluses" sont en train de s'ouvrir sous les pas de NS et de son clan très fermé....

L'échec cinglant de Jean Sarkozy dans le dossier de l'EPAD renforce à l'évidence les failles et les lézardes au sein du sommet de l'Etat, nourrissant directement les ambitions qui ne peuvent, même
au sein de l'UMP sarkozyste, que s'épanouir au détriment de NS!

Par ailleurs, le surgissement croissant de dossiers dangereux est un signe fort de crise politique.

Même au coeur de l'appareil de l'Etat, NS et ses amis ont tant fait de mal à tant de personnes que les "fuites" documentaires de toutes natures ne sont plus possibles à colmater!

Or, à force d'avoir usé et abusé de moyens très "oppressifs", voire plus contre beaucoup de gens afin de garantir un pouvoir qui n'a plus de républicain que l'appellation juridique, NS et ses très
proches voient arriver de toutes parts les ennuis et les "affaires".

Celle de Messier et Vivendi en France se nourrit à l'évidence de celle qui a lieu aux Etats-Unis....


Quant aux frégates de Taïwan, aux sous-marins pakistanais et autres dossiers explosifs pour NS et son clan, le feu arrive de partout à la fois.

Une fois que le César n'apparaît plus comme César, sa chute devient inévitable.

Le procès Clearstream a montré devant le pays combien NS était certes vindicatif, mais surtout injuste et incapable de distance dans la gestion des affaires de l'Etat.

Pour lui, quoi qu'il fasse, il a accumulé en trop peu de temps trop d'erreurs et s'est accumulé des ennemis déterminés de tous côtés.

Dernier point: Imad Lahoud. Si je ne me trompe pas, son avocat, Me Olivier PARDO, ne serait-il pas le député UMP sarkozyste en région parisienne Olivier Pardo?

Il est vrai qu'Imad Lahoud est un très proche des hauts milieux sarkozystes.

Mais, si le fait est avéré, il serait bon que la défense de Dominique de Villepin pose les bonnes questions sur cet avocat: qui aurait conseillé à Imad Lahoud cet avocat-député UMP?

Peut-être François Pérol...ou un membre actuel de l'équipe élyséenne?

Bien cordialement,


georges 23/10/2009 10:11


Philippe,

Il est clair que les avocats de DDV ont fait un remarquable travail de démembrement complet de l'accusation qui se trouve désormais réduite à néant.
En dépit des infâmes pressions qu'il a pu exercer sur le cours de la juridiction, NS apprend à ses dépends que l'on ne peut s'opposer indéfiniment à la vérité des faits et à la réalité des
preuves.
Je suis d'accord avec vous : la pente descendante semble bel et bien prise par NS, ceci étant confirmé par la ridicule situation de l'EPAD.
Comme vous dites, la future relaxe de DDV va ouvrir le champ à d'autres investigations qui pourraient être très compromettantes pour NS.
Une des premières piste est me semble-t-il les liens entre Lahoud et Pérol et cette mystérieuse évaporation de 42 millions de dollars qui apparaît avoir été couverte en haut lieu. "L'Express" nous
donne un avant goût de cette affaire qui mériterait un traitement plus complet :
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/perol-dement-tout-soutien-a-imad-lahoud_796191.html


l'équipe du blog 23/10/2009 08:23


C'est étrange Vibia. Nous avons reçu beaucoup de mails. Faites de nouveau un essai svp. Merci.