Halte à l'acharnement Mr le Président ! Halte au complot politique !

Publié le par l'équipe du blog

Dominique de Villepin a été informé de l'appel sur le plateau de RMC, à quelques minutes de son passage à l'antenne. Sur les ondes, l'ancien chef du gouvernement accuse d'emblée le chef de l'État "de poursuivre son acharnement". "Je connais bien Jean-Claude Marin pour savoir que ce n'est pas sa décision. Il décide, dit-il, de faire appel mais c'est une décision de Nicolas Sarkozy", affirme Dominique de Villepin, qui s'en prend une nouvelle fois directement au chef de l'État. "Nicolas Sarkozy préfère persévérer dans son acharnement et sa haine plutôt que d'assumer sa fonction." Et Dominique de Villepin d'évoquer "un détournement de la fonction présidentielle, un détournement du pouvoir". "Je regrette que ce spectacle pitoyable soit donné aux Français, je regrette que la justice soit instrumentalisée", renchérit-il. 

"C'est une décision qui fait date (...) Le verdict du tribunal marquait le triomphe de la justice sur la politique. Cette décision aurait mérité d'être méditée par le parquet, par la garde des Sceaux et par Nicolas Sarkozy. Ce n'est pas un grand jour pour la politique", lance Dominique de Villepin, qui préfère se concentrer sur "l'avenir". Entendez être une alternative au chef de l'État en 2012, lors de la prochaine présidentielle. 

"Je ne tomberai pas dans le piège tendu ce matin par Nicolas Sarkozy de la rancoeur et de la haine (...) Cela me renforce dans le devoir qui est le mien de me battre pour les Français. Quand au sommet de l'État la personne fait défaut il faut que d'autres portent le fardeau du pouvoir"


Pour les syndicats USM et SM, l'appel laisse soupçonner une pression politique

Les syndicats de magistrats USM (majoritaire) et SM (gauche) ont estimé vendredi que l'appel du parquet dans le procès Clearstream était entaché d'une forte suspicion de pression politique et ils ont renouvelé leur appel à "couper le lien" entre parquet et pouvoir. "Je ne sais pas si (le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin) a fait appel sur ordre de l'Élysée, comme le laissent entendre les avocats de (Dominique de) Villepin", a déclaré à l'AFP Christophe Régnard, président de l'Union syndicale des magistrats (USM). 

"Ce qui me gêne, encore une fois, c'est que comme d'habitude, les suspicions sont généralisées sur les décisions prises par le parquet, parce qu'il est dépendant du pouvoir politique." "C'est navrant, parce que c'est l'image de la justice qui en est éclaboussée. Il faut couper le lien entre le parquet et le pouvoir politique, voilà c'est tout", a-t-il ajouté. 

"Parlé en haut lieu de l'éventualité d'un appel" 

"Je ne peux pas imaginer qu'on n'ait pas parlé en haut lieu de l'éventualité d'un appel", a de son côté déclaré à l'AFP Clarisse Taron, présidente du Syndicat de la magistrature (SM). "Je ne sais pas si M. Marin a reçu des instructions, mais je constate que ça permet à M. Sarkozy de se montrer magnanime en disant je ne fais pas appel, et d'obtenir la poursuite de cette procédure contre son adversaire politique", a souligné Matthieu Bonduelle, secrétaire général du SM. 

Publié dans L'affaire Clearstream

Commenter cet article

georges 02/02/2010 18:24


Le procureur Marin envahit les médias pour se justifier, mais l'opinion publique a déjà tranché : elle soutient clairement DDV.
Le sondage du "Monde" est sans ambigüité, sur 53000 votants, 70% pensent qu'un nouveau procès est inutile.
DDV a définitivement gagné la bataille de l'opinion publique et il est en train de gagner la bataille de la légitimité à droite.


marius 02/02/2010 17:34


Si ce fait divers n'était si tragique , parce qu'impliquant la mort de deux innocentes personnes âgées , on ne pourrait que tourner en dérision l'opportunisme tant de B. Hortefeux que de MAM ,
chacun voulant garder son os et ayant peur que l'autre n'en tire bénéfice !
Comme si cela datait d'aujourdhui que nos chères têtes blanches sont trop souvent la proie d'indicibles grands lâches et criminels qui profitent de leur faiblesse au moins pour les piler au pire
comme ces jours derniers les assassiner !
Comment cependant à titre préventif la République qui devrait être une bonne mère les protège - t elle ? Vous , voyez - vous à la ronde dans votre environnement l'ombre rassurante d'un képi mettant
en fuite les malfrats ?
Pourquoi dans un monde de plus en plus barbare ou indifférent a - t on supprimé la police de proximité , les rondes de gendarmes de ùmoins en moins présents sur le terrain avec la fusion des
polices, sûrement pour en baisser le nombre au nom des saintes économies gouvernementales - pour nous mais pas pour leur train de vie , là , rien de trop beau , de trop grand , le cheh de l'Etat
réprimant en Conseil des Ministres l'un d'entre eux ayant pris à ses frais un deux- roues avec lequel il avait malencontreusement chuté et l'invitant à ne prendre comme les autres ministres que la
voiture officielle convenant mieux à son rang d'élu mais plus coûteux pour notre porte-monnaie : au diable l'avarice " pour ces gens là ", n'est ce pas !! !
Le sujet me tenant particulièrement à coeur vous comprendrez que je m'y attarde .

Comment avec ce reserrement des effectifs de toutes les polices et gendarmerie , alors qu'ils sont en permanence mobilisés pour la protection de nos têtes pensantes , voulez -vous qu'ils puissent
être efficaces sur le terrain pour nous , menu fretin ?
Ainsi , aujourdhui , 1500 forces de l'ordre du continent ont été réquisionnées à Ajaccio ( pour faire local , prononcez " Ajacciu "les pancartes en patois étant épargnées , celles marquées "
Ajaccio " à la française étant criblées de balles - et pas de ping-pong , si , si croyez moi )!
Donc , Ajaccio est ce jour ville barricadée , ville imprenable , 1500 continentaux en uniforme en plus de tous les locaux ayant été réquisitionnés pour que notre Président vienne dispenser la bonne
parole sur , officiellement "le développement durable " , alors que chacun fait semblant d'oublier , en regardant à droite et à gauche et en sifflotant gêné , qu'officieusement il est en " campagne
pour les Régionales" afin de sauver pour leur camp cette Corse si belle mais indocile qui risque de leur échapper : crime extême de lèse- majesté :
" quoi , le berceau de Napoléon - le vrai , l'incorruptible , mon illustre prédécesseur , - ,le pays bienaimé de notre Tino Rossi national " Méditerranée aus iles d'or ens oleillées , aux rivages
sans nuage " - hum , pas comme le reste de la France - la terre de loisirs préférée de mes meilleurs potes actuels , passerait à gauche " s'agace notre souverain à qui rien ni personne ne doit et
n'ose résister , sauf DDV le magnifique ! Alors les promesses royales volent en escadron ce jour : elles n'engagent que ceux qui y croient encore , pas vrai , et pas sûr que les Corses " aient
envie d'y croire toujours " !!!
De même , F. Fillon , officiellement lui au moins , a pris à bras le corps la campagne des régionales de l'UMP . Et son boulot de premier ministre de tous les Français me direz - vous ? Pas grave ,
de toute façon , puisque c'est bien connu notre " six cerveaux " fait tout le travail !
Non , ce qui est important c'est que lui aussi réquisitionne les mêmes troupes policières , avec la même pompe , les mêmes moyens de protection rapprochée , lesquels ne peuvent hélas être mutipliés
à l'infini , comme lors de la multiplication des pains à Cana !
Alors que peut-il en être de notre sécurité à nous , pauvre pêcheur ( mais pas d'eau douce comme M. Marin ) qui ne voyons jamais de bienvenus képis sauf les soirs de fête où , pour une fois , on
les voudrait à " mille lieux sous les mers "? au retour d'un réveillon un peu trop arrosé , alors qu' en embuscade là ils nous guettent et nous coursent comme des lapins pour nous faire souffler
dans le ballon , nous verbaliser , nous les grands délinquants , omettant de préciser cependant qu'ils obéissent aux ordres : faire du chiffre , du chiffre , il faut bien faire rentrer des sous
dans les caisses pour que ces Messieurs puissent le dépenser bon train ( de vie ! ) ou bel avion !!!
Mais ne parlait-on pas de sécurité de proximité , non , il ne faut pas ce sujet est tabou , alors silence , silence , c'est jour de deuil aujourdhui , ces deux petits vieux ne demandaient q'à
poursuivre à 76 ans une retraite bien méritée , silence et surtout pas d'hypocrisie , de fausses larmes de crocodiles que vous êtes , pour remonter vos sondages calamiteux , un peu de décence ,
vous surferez sur autre chose que ces deux morts là !


jaffar-bandjee 02/02/2010 00:21


Bonjour,
Mr. de VILLEPIN, c'est tjrs un vrai gaulliste qui vous rapelle et c'est étonnant que je n'ai pas eu l'occasion de voir unpoté de Chantal-Marie qui m'a fait la leçon suite à votre réponse à Sarkozy
que cela vous vez fait chaud au coeur etc. je vous avais mis en garde que la personne ne me faisait pas confiance et d'ailleurs vous vous en êtes apperçu ses jours-ci?
En France il vaut mieux faire confiance à un cul-de-jatte qu'à un batracien, mais je crois que vous ave zcompris et la léçon va perdurer et je retrouverai le Dominique de VILLEPIN dans a tenue à
l'assemblée des Nations Unies quand le Débile de BUSH avait décidé d'attaquer l'IRAK.
Alors Mr. de Villepin il ne m'a pas fallu attendelongtemps et j'espère que vous menerez ce combat avec toute votre force et pourrez compter sur moi.
Je pense que la tactique de Sarkozy s'est pour vous barrer les prochaines échéances et peut être que dans les coulisses il prepare son Fils qu'il n'a pas pu mettre à la Présidence de l'EPAD alors
tous les moyens sont bons et il le sait pertinamment qu'il ne fera pas le poids devant vous sauf avec un balayettes et une serpillère.
Alors pour finir Mr. de VILEPIN, ne nous decevez pas nous sommes (ma famille et moi-même) vous soutiendrons à son temps et à son heure.
Bon courage et bon combat M. de VILLEPIN.


philippe 01/02/2010 23:26


Mathilde,

Merci de votre conseil précieux et efficace. J'ai suivi ce dernier et ai pu lire en effet ce triomphe du héros de l'Elysée tant à Ryad qu'à Damas.

Héros est le juste mot pour un Président qui réussit l'exploit de faire perdre à l'économie de son pays deux marchés en même temps, tout en se ridiculisant des deux côtés.

Merci encore pour ces informations bien utiles que Monsieur Louvrier et Madame Méaux n'avaient pas cru bon de développer par communiqués de l'Elysée.

Il est aussi vrai qu'ils ne peuvent annoncer chaque pas en avant vers le précipice vers lequel l'incompétence et les incapacités du locataire de l'Elysée poussent le pays.

Par contre, on murmure beaucoup ces derniers jours que les frégates Lafayette vendues voici plus de 20 ans à Taiwan vont faire parler d'elles.

Pourvu que cela ne concerne pas encore l'amoureux de Carla, la Marie-Antoinette naïve du XXIème siècle.... dans on passé de ministre du Budget!

Bien amicalement,


mathilde 01/02/2010 20:11


Philippe, tapez sur le moteur de recherche "l'échec atomique en Arabie Saoudite pour copinages avec Assad" et vous tomberez sur le blog en question,avec sources de la traduction. Il s'agit d'un
blog hébreu sans parti pris, et d'une grande liberté d'ouverture et d'esprit.