Selon Yves Bertrand, il existe un règlement de compte contre Dominique de Villepin

Publié le par L'équipe du blog

Lu sur le site de l'Express:

"La vérité et la boue": c'est le titre de la préface qu' Yves Bertrand, le désormais célèbre ancien patron des RG, a ajoutée à la réédition de son livre Je ne sais rien... mais je dirai (presque) tout (Plon). Il s'élève une nouvelle fois contre la violation du secret de l'instruction concernant des cahiers privés saisis à son domicile. Mais il va plus loin, s'interrogeant sur la motivation de "ceux qui profitent de ce scandale". Il y voit clairement un règlement de comptes contre l'ancien président, Jacques Chirac, mais surtout contre Dominique de Villepin. Il précise que, s'il a "rencontré ou téléphoné 43 fois au secrétaire général de l'Elysée de l'époque, il est curieux qu'on n'ait pas pointé [ses] rendez-vous avec Jean-Pierre Chevènement, Paul Quilès, Charles Pasqua ou Jean-Louis Debré, qu'il [lui] arrivait de rencontrer plusieurs fois par semaine". Il assume enfin le fait de remuer la boue "s'il s'agit d'aboutir à la vérité: ce que j'ai fait, écrit-il, tous les responsables des Renseignements généraux qui m'ont précédé l'ont fait, comme le feront, tant que l'Etat existe, tous les patrons des services de renseignement".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rheda 04/12/2008 21:53

C'est bien connu, les politiques s'appuient sur la police autant qu'ils la craignent. Il a fait son boulot comme il le signale. Point barre.

laetimeg 04/12/2008 16:27

Qu'un gars comme Yves Bertand disent cela, c'est qu'il doit en savoir long sur la question....